Comment faire un rhum arrangé ?

15/07/2020
Comment faire un rhum arrangé ?

Vous êtes nombreux à vous poser la question de comment faire un rhum arrangé ?
Je vais essayer de vous guider dans cet article.

Quel rhum choisir pour un rhum arrangé ?

Premièrement, pour réaliser un rhum arrangé, il faut sélectionner un rhum.
On se dirigera vers un rhum blanc à 50° que l’on trouve dans le commerce, ou le rhum Charrette à 49°.
Une autre alternative que je conseille aux personnes qui débutent dans le rhum arrangé est de partir sur du rhum à 40° qui permettra d’avoir un produit final moins fort qui plaira à un public plus large. Une bonne approche est de tester plusieurs marques de rhum, ce qui sera intéressant pour vous faire votre propre opinion.
Finalement le seul vrai conseil que je peux vous donner c’est d’utiliser un rhum que vous appréciez même pur.
Une fois ce choix fait nous allons nous pencher sur les produits à mettre dans le rhum.

Quels ingrédients utiliser pour un rhum arrangé ?

Les fruits

Deuxièmement, concernant les fruits je conseille de toujours partir sur des fruits de saison et bio si possible.
Bien entendu avec une forte préférence pour les fruits de votre jardin, si cela n’est pas possible privilégier les producteurs locaux.
Les fruits choisis devront être bien mûrs ce qui donnera du sucre à votre préparation.
Les fruits utilisés peuvent être frais, séchés ou même surgelés (les laisser décongeler avant utilisation).
Concernant les fruits en conserve je le déconseille car trop sucré, ainsi que les fruits qui ne sont pas de saison qui eux sont sans goût et donc sans intérêt.

Les épices

Pour relever le gout de votre préparation vous pouvez rajouter des épices à votre guise.
Les épices devront être utilisées entières et non en poudre.
L’utilité des épices entières est qu’il est facile de les retirer de la préparation dès lors que l’on juge qu’elles ont suffisamment diffuser leurs aromes.
Si je prends l’exemple du rhum arrangé pomme cannelle, je retire la cannelle au bout de 15 jours.
Pour des épices considérées comme fortes, veillez à en mettre avec parcimonie pour ne pas que cela prenne le dessus sur le reste de votre préparation.

Autre

Il est aussi possible de réaliser un rhum arrangé avec des fleurs, avec des bonbons ou même avec des légumes. Il est vrai que l’on peut quasiment tout utiliser comme ingrédients, à vous d’être imaginatif.

L’importance du sucre dans un rhum arrangé

Le meilleur sucre que vous aurez dans votre préparation est celui naturellement présent dans les fruits que vous utilisez.
Dans la majorité des cas, cela ne sera pas suffisant et il faudra rajouter du sucre. Vous pourrez utiliser du sucre de canne, du sucre roux, du sirop de sucre ou du miel. Pour ma part je mets un petit peu de sucre au début de la macération puis j’en rajoute si je trouve cela nécessaire au fur et à mesure de la macération.
Dans certaines recettes comme le rhum Sahara par exemple il ne sera pas nécessaire de rajouter de sucre, tant ses ingrédients sont sucrés.

Macération du rhum arrangé

Pour obtenir un rhum arrangé il faut que les ingrédients macèrent dans le rhum pendant plusieurs mois. Pour cela il vous faut une carafe à fermeture hermétique pour la conservation, par exemple un bocal le parfait. Un récipient hermétique est obligatoire pour la réussite de votre recette, vous pouvez rajouter du papier film autour de votre couvercle si vous n’êtes pas sûr de ce dernier.
Concernant la durée de macération, il n’y a pas de règle d’or, se baser sur un minimum de 3 mois.
Concernant les rhums arrangés contenant de la vanille il faudra se baser sur un minimum de 6 mois pour qu’elle diffuse tous ses arômes.
Une chose importante est de goûter votre préparation pendant la macération pour pouvoir le réajuster si besoin.

Filtration du rhum arrangé

Concernant la filtration d’un rhum arrangé deux écoles s’opposent, la première qui préfère conserver les fruits dans le contenant et la deuxième qui préfère avoir un résultat final limpide.
Pour ma part j’opte toujours pour la filtration néanmoins il n’y a pas de mauvais choix.
Quand le grand jour de la dégustation est arrivé, je vous conseille donc de filtrer votre rhum arrangé avec un filtre à café et de le présenter dans une nouvelle bouteille. Il faudra s’armer de patience pendant la filtration qui prend plusieurs heures, mais le résultat en vaut la peine.
Ne jetez pas pour autant vos fruits après la filtration, ils sont totalement comestibles.
Vous pouvez les manger tel quel ou les cuisiner dans un gâteau par exemple.

Mon rhum arrangé n’est pas bon que faire ?

Je reçois beaucoup de messages de personnes qui se demandent si leur rhum arrangé est propre à la consommation suite à un mauvais goût ou odeur.
Premièrement il faut arriver à dissocier :

  • Un rhum arrangé qui n’est en effet pas consommable car utilisation d’un fruit qui n’était pas bon ou d’un bocal qui n’était pas hermétique par exemple.
  • D’un rhum arrangé où les fruits ont noirci, d’une épice ayant pris le dessus, ou encore trop acide.

Dans le premier cas malheureusement le mal est fait et vous serez obligé de jeter votre préparation.
Dans le deuxième cas il existe des solutions, pour commencer le fait que des fruits noircissent n’est pas un problème, c’est tout à fait normal.
Concernant une préparation où une épice aurait pris le dessus vous pouvez rallonger votre rhum arrangé en rajoutant du rhum et les autres ingrédients présents dans votre préparation. Veillez bien à enlever l’épice mise en cause. Si toutefois votre préparation était beaucoup trop épicé vous pourriez toujours vous en servir pour faire une marinade.

Quel est le meilleur rhum arrangé ?

Si je devais faire un top 3 de mes rhums arrangés préférés cela serait :

Pour ceux qui n’ont pas la patiente d’attendre pour déguster un rhum arrangé, vous trouverez votre bonheur sur cette page.

Pour conclure je vous souhaite bonne chance pour la réalisation de vos futurs rhums arrangés 🙂